Skip to main content

Nouvelles mesures de réduction du bruit

By 3 mars 2022Actualités

Nouvelles mesures de réduction du bruit : premier bilan positif

Le nouvel arrêté ministériel de restriction d’exploitation de l’Aéroport de Bâle-Mulhouse daté du 6 août 2021 est entré en vigueur le 1er février 2022. Il contient des mesures supplémentaires de réduction du bruit. Le bilan du premier mois s’avère positif.

Les nouvelles mesures, qui viennent compléter les restrictions d’exploitation existantes, sont les suivantes :

         Interdiction des décollages programmés entre 23 heures et minuit.

         Interdiction des décollages et atterrissages d’avions particulièrement bruyants (chapitre 3 avec une marge acoustique inférieure à 13 EPNdB (Effective Perceived Noise Decibel)) pendant les heures nocturnes, entre 22 heures et minuit ainsi qu’entre 5 et 6 heures.

Avec ce nouvel arrêté, une étape décisive de la stratégie de réduction du bruit menée par l’Aéroport a été franchie. Le premier bilan depuis l’entrée en vigueur du nouvel arrêté se présente comme suit :

         Du 1er au 28 février 2022 inclus, il n’y a pas eu de décollages programmés après 23 heures.

         Du 1er au 28 février 2022 inclus, il y a eu 7 décollages retardés après 23 heures. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) mène actuellement une enquête pour déterminer si ces retards sont imputables aux compagnies aériennes concernées ou non.

Conformément à l’arrêté d’exploitation, les décollages retardés après 23h00 sont autorisés en cas de retards non imputables à la compagnie aérienne. Après analyse, la DGAC saisit rapidement l’autorité indépendante ACNUSA en cas de refus ou de doute sur la légitimité du motif invoqué par la compagnie aérienne. La décision de l’ACNUSA sur la légitimité des départs retardés et l’éventuelle sanction de la compagnie aérienne concernée n’intervient qu’a posteriori. À titre d’information complémentaire, l’Aéroport publie un tableau des cas transmis à l’ACNUSA dans le WebReporting (onglet Infractions). La vue d’ensemble des décollages après 23 heures est également consultable dans le WebReporting.

En comparaison aux années précédentes, les chiffres évoluent comme suit :

Décollage IFR* 23 – 24h Décollages programmés 23-24h Décollages effectués 23 – 24h
Février 2022 0 7
Mois de référence
Janvier 2022 77 68
Février 2021 68 64
Février 2020 75 79
Février 2019 71 85

* IFR : règles de vol aux instruments

Les décollages pendant la deuxième heure de nuit ont donc nettement diminué depuis l’entrée en vigueur du nouvel arrêté le 1er février 2022 (-89% par rapport à l’année précédente et -91% par rapport à 2019), ce qui a un effet positif sur les nuisances sonores après 23 heures. En raison d’un problème technique, certains départs nouvellement programmés avant 23 heures étaient toujours affichés après 23 heures sur le site Internet de l’EuroAirport. Ce problème est en cours de résolution.

L’Aéroport continuera de suivre attentivement l’évolution du bruit, afin d’identifier à temps d’éventuelles évolutions négatives et de pouvoir agir en conséquence.

 

Plus d’informations sur l’EuroAirport : www.euroairport.com