Confinement

  • 29 octobre 2020

À partir du vendredi 30 octobre et jusqu’au 1er décembre 2020 minimum, la France sera reconfinée, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer.

En application du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, tout déplacement hors de son lieu de résidence est interdit à l’exception d’une liste de déplacements autorisée et sous réserve de la présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions. Les attestations de déplacements seront disponibles sur ce site à partir du 30 octobre, ou sur ce site.

Ou directement sur votre téléphone portable : L’application TousAntiCovid incorpore à présent une fonctionnalité permettant de remplir l’attestation de déplacement dérogatoire au format numérique, directement depuis un téléphone portable. Cette application génère un QRCode identique à celui déjà présent dans les attestations éditées par le Ministère de l’Intérieur ; il est lisible par les terminaux Neo pour faciliter les opérations de contrôle par les forces de l’ordre. En cas de difficulté à lire le QRCode, une traduction au format texte est également accessible en appuyant brièvement sur le QRcode.

Comme au printemps :

→ Les déplacements seront limités, avec une attestation, uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses ou prendre l’air à proximité de votre domicile.
→ Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions seront exclus, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint, c’est-à-dire jusqu’à dimanche.
→ Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, seront fermés.
→ L’Etat continuera à apporter une aide massive aux petites entreprises impactées avec la prise en charge jusqu’à 10 000 euros par mois de leurs pertes en chiffres d’affaires. Les salariés et les employeurs continueront à bénéficier du chômage partiel. Des mesures de trésorerie pour les charges et pour les loyers seront prévues. Un plan spécial sera annoncé pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises.

Mais certaines règles évolueront :

→ Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne.
→ Le travail pourra continuer. Partout où cela est possible, le télétravail sera généralisé. Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continueront de fonctionner.
→ Les visites en EHPAD et en maisons de retraite seront cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires. Je souhaite aussi que les personnes en situation de handicap puissent bénéficier des souplesses dont elles ont besoin.
→ En cette période marquée par la Toussaint, les cimetières demeureront ouverts.

« Nous devons tenir, chacun à notre place, dans la transparence, le débat, dans la détermination pour appliquer les règles que nous nous fixons et en nous serrant les coudes.

A nouveau, nous nous relèverons. Si nous sommes unis, et nous serons unis.

Nous avons besoin les uns des autres, nous sommes une nation unie et solidaire et c’est à cette condition que nous y arriverons.

Nous sommes la France.

Je compte sur chacun d’entre vous, je serai là, nous serons là, et nous y arriverons tous ensemble. »

Emmanuel Macron